• today journée pur beurre 30% !

    Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Mars à 08:40

    - La gavotte des montagnes est une danse traditionnelle bretonne (Centre-Bretagne).

    - Paroles en Breton / Lyrics in Breton :

    Didostit holl Vretoned, da glevet ur gentel
    War buhez al labourer eo bet great, n' eus ket pell

    Disheñvel meurbet eo stad ar paour-kaezh labourer
    Disheñvel diouzh stad an dud, pere ' zo ' chom e kêr

    Al labourer ' renk paeañ, paeañ e pep amzer
    Paeañ tailhoù d'ar roue, bep bloaz teir pe beder

    Ha pa renk paeañ e vestr, ma n'eo ket prest an arc'hant
    Foar ' vez graet gant e zanvez, amañ an nec'hamant

    Al labourer, goude-se, a vezo tamallet
    Gant an dud eus al lezenn e vezo pizh skarzhet

    Eus e nebeud a vadoù e vezo dibourc'het
    Had e zanvez o vont kuit, n'eus netra da lavaret

    En divezh, al labourer, baleet lec'h ma karo
    E vezo drouk-prezeget, kalz tud hen disprizo

    Ha koulskoude, ma teufe da soñjal an dud-mañ
    Diwar brec'h al labourer 'ma 'r bed-holl o vevañ

    Hor stal ' zo poanius meurbet, paouez na deiz na noz
    Ken na cheñcho penn d'ar vazh, ni na 'mo ket repoz.


    Paroles en français / Lyrics in French :

    Approchez tous Bretons pour entendre une leçon
    Elle a été faite sur la vie du travailleur, il n'y a pas longtemps

    L'état du pauvre travailleur est très différent,
    Différent de l'état des gens qui habitent en ville (la bourgeoisie).

    Le travailleur doit payer, payer tout le temps,
    Payer les impôts au Roi, chaque année 3 ou 4

    Et quand il doit payer son maître, si l'argent n'est pas prêt
    On fera la foire avec ses biens, ici l'inquiétude

    Le travailleur, après cela, sera accusé
    Par les gens de la loi, il sera soigneusement ramoné

    De ses quelques biens il sera dépouillé
    Et ses biens s'en allant, il n'y a rien à dire

    Enfin, le travailleur ira où il voudra,
    Sera calomnié, beaucoup de gens le mépriseront

    Et cependant, si les gens viendraient à penser
    Que du bras du travailleur vit le monde entier.

    Notre affaire est très pénible, ne cesse ni jour ni nuit
    Tant que cela ne changera pas du tout au tout, nous n'aurons pas de repos

    - Merci à "toullduBZH" pour les paroles en breton et la traduction en français

    2
    Dimanche 5 Mars à 00:27

    Sublime musique ! J'adore.

    Les grands paternels de ma fille sont bretons et c'est avec plaisir que j'écoute cette version.

    3
    Dimanche 5 Mars à 05:28

    Superbe chanson, et, pour les galettes, je te donne mon adresse, en privé !

    Tu peux en mettre deux paquets, j'adore !!!

    Bon dimanche, dans la tourmente mais on n'oublie pas les grands-mères !
    Avec des bisoux, marcel wink2

    4
    Dimanche 5 Mars à 07:01

    Bonjour Cerdan

    Superbe la chanson cool

    Tu m'as donné faim avec ton article he , pur beurre à 30% , pur beurre ou pas ? tongue§

    Je te souhaite un bon dimanche.

    Bise

    5
    Dimanche 5 Mars à 07:15

    mais aujourd' hui citadins et  campagnards sont dans le même bateau en perdition !

    Vraiment bonnes les galettes bretonnes !

     Passe un bon dimanche

     Bises

     

    6
    olga
    Dimanche 5 Mars à 07:39

    Gast ! c'est de la gavotte nerveuse oh. Ils doivent être dopés au beurre he   

    Ken arc'hoazh, Cerdan. 

     

     

     

     

    7
    Dimanche 5 Mars à 08:08

    Les galettes je les adore tout comme la musique !!!

    Bon dimanche, bisssss

    8
    Dimanche 5 Mars à 09:32

    Slt Cerdan... @ la lecture des paroles de la chanson, je dirais qu'elle est toujours d'actualité sarcastic

    Bon dimanche, Bises, Caresses à Charly

    9
    Dimanche 5 Mars à 09:36

    Oui j'aime aussi cette musique locale comme j'aime celle basque ! . Mon mari collectionne les étiquettes et emballages de n' importe quoi he ! . Bon Dimanche malgré la tempête , bisous , escapade ,

    10
    Dimanche 5 Mars à 13:26

    Et les choses n'ont absolument pas changées, les travailleurs doivent payer de lourds impôts, des TVA et tout l'tintoin, pour que les hommes d'Etat puissent vivre avec aisance dans des châteaux et des palais.
    Il faudrait un miracle pour que mamieAnnickAmiens trouve un jour un logement décent, même minuscule ...c'est pas du juste.

    Merci pour cette chanson et les paroles traduites.

    Gros bisous et bon dimanche 

    11
    Dimanche 5 Mars à 17:57

    Bonjour cerdan,

    Et bien voilà qui n'a pas changé et qu'il faudrait peut-être que certains aient les paroles sous les yeux, peut-être réagiront-ils.  Parfois, je me dis que non seulement De Gaulle avait raison en disant que les français étaient des veaux, mitterand lui, a dit que les français n'avaient pas de mémoire et moi je dis que certains ont de la merde dans les yeux. Je connais une personne qui a honte d'être ouvrière et son mari lui, le contraire très fier d'être ouvrier. Le pauvre peuple a toujours payé pour les rois. Y a qu'à voir les châteaux, c'est avec l'argent, les biens et le sang du peuple et on continue de nous pomper notre fric durement gagné avec des taxes à tout va. C'est à nous et ces vermines, ces cloportes qui nous gouvernent depuis quelques décennies ont vendu beaucoup de notre patrimoine aux émirs. Il fallait là-aussi descendre dans la rue, mais quelle déception d'être si peu nombreux à le vouloir (bien que ça se gâte enfin, il est temps, la colère gronde)

    30% pur beurre, j'ai vu oui, le reportage à la télé comme quoi le beurre était devenu tellement cher pour eux que beaucoup de galettes et autres étaient complété par de l'huile. C'est grave quand même. Mais je ne leur en veux, ils ont été francs et je commande depuis longtemps et en Bretagne mes biscuits bien bons "Peven" et c'est toujours aussi bon et je commande aussi à "La pointe de Penmarch"  mais ce n'est pas des biscuits. Là aussi de bons produits et puis j'ai des origines bretonnes, et même sans ça les bretons sont des bons, des tenaces, des coriaces. Comme les corses, j'aime ces gens qui ne se laissent pas emmerder et qui agissent.

    Bon c'est long quand même, faut que je plie bagage, il se peut que ça ne passe pas entierement. Verrai bien. Inutile de dire que la chanson, ben j'adore.

    Bonne fin de journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :